Accouchement

34 questions que se posent les femmes enceintes sur l’accouchement

Avant tout il est important de savoir que, l’accouchement ce n’est pas le simple fait de pousser le bébé sur la table. Non du tout! C’est un processus qui comprend 3 phases dont:

  • le travail d’accouchement,
  • l’expulsion du fœtus,
  •  la délivrance.

Durant la grossesse, de nombreuses questions trottent dans le cerveau des femmes enceintes . Voici 34  questions que se posent les femmes enceintes concernant l’accouchement.

1- L'accouchement fait mal?

Certaines femmes enceintes au cours de leur première grossesse se posent cette question. Cependant, la perception de la douleur n’est pas la même chez toutes les femmes. Il est plutôt courant de rencontrer des femmes qui, d’après leur expérience affirment que l’accouchement se déroule sans douleurs et d’autres affirmeront le contraire.

Toutefois, la perception de la douleur ressentie lors de l’accouchement dépend de plusieurs facteurs:

  • La parité: Les femmes ayant déjà mis au monde un premier bébé, diront que l’accouchement n’est pas si douloureux, car ayant déjà fait l’expérience une fois.
  • Le degré de sensibilité: Toutes les femmes ne ressentent pas la douleur avec la même intensité. Certaines supportent mieux la douleur par rapport à d’autres.
  • Le déroulement de l’accouchement: Une femme qui a subi un accouchement difficile n’aura pas la même perception de la douleur qu’une femme dont l’accouchement s’est bien déroulé.

Un accouchement difficile est un accouchement qui se caractérise parfois par une hypercinesie (des contractions utérines intenses et plus douloureuses, une dilatation stationnaire. En d’autres termes, malgré les contractions , la dilatation du col n’évolue pas.

Une femme ayant subi un accouchement difficile gardera une mauvaise expérience contrairement à celle dont toutes les phases de l’accouchement se sont bien déroulées.

  • Les croyances culturelles et religieuses

Des femmes enceintes issues de certaines religions ou cultures diront que l’accouchement n’est pas douloureux ce, peu importe l’intensité de la douleur. Elles se conforment ainsi aux règles de leur culture leur est interdit de voir l’accouchement comme un processus douloureux! Paraît-il, penser de la sorte pourrait avoir un impact sur la vie du bébé à naître

  • L’environnement durant le travail d’accouchement

L’environnement durant les phases de l’accouchement influence également la perception de la douleur.

Une femme enceinte qui reçoit durant son travail d’accouchement toutes les réponses à ses questions, de l’assistance, du réconfort peut mieux assimiler la douleur qu’une autre qui est insultée, grondée pour une simple question, un simple acte, pour un tout ou pour un rien.

  • La préparation à l’accouchement

Bénéficier d’une bonne préparation à l’accouchement  vous permet de mieux gérer la douleur. Au cours de cet exercice, la femme enceinte est mieux préparée psychologiquement. Ce qui lui permet de mieux affronter les difficultés et de prévenir ainsi certains incidents.

La préparation à l’accouchement passe par des cours de préparation et est ouvert à toutes les femmes enceintes.  Si vous souhaiter en bénéficier, cliquez sur ce lien.

 

 

2- Combien d'heures dure l'accouchement ?

Il est plutôt courant d’écouter certaines femmes dire: 

  • mon accouchement a duré une vingtaine de minutes
  • une fois arrivée en maternité, je ne dure même pas…. mon bébé sort directement.

Malheuresement,  ces dires qui poussent d’autres femmes enceintes à se mettre en danger en faisant recours aux spéciales décoctions pour accélérer le processus d’accouchement.  

Il faut noter que l’accouchement se déroule en trois étapes:

  • le travail,
  • l’expulsion,
  • et la délivrance.

 

Le travail d'accouchement

Le travail d’accouchement  est découpé en trois phases:

  • la phase de latence,
  • la phase active,
  • et la phase de deceleration.

La phase de latence est une période au cours de laquelle la dilatation du col passe de 0 à 4 cm de dilatation du col. Elle est plus longue  chez la nullipare (environ 7 heures) que chez la multipare (5 heures)

La phase active dure environ  6 à 7 heures chez la nullipare et 4 à 5 heures chez la multipare.

Pour avoir plus de détails sur le déroulement de l’accouchement, cliquez sur ce lien

Cependant ces durées ne doivent pas être considérées comme des standards. En effet,  au cours du  travail , des difficultés ( travail stationnaire, souffrance fœtale, infection, etc…)  peuvent surgir, ce qui pourrait prolonger la durée du travail d’accouchement.

3) Comment accoucher facilement et rapidement ?

Le déroulement de l’accouchement suit des phases bien précises.  Si vous avez patienté près de 9 mois avec le fœtus dans votre utérus, patienter quelques heures de plus ne devrait pas être difficile. 

Toutefois, pour optimiser la durée du déroulement de l’accouchement, il faut commencer dès la grossesse à se préparer. 

  • Faire des rapports sexuels durant la grossesse

Le sperme de l’homme contient la prostaglandine, protéine qui contribue à la maturation du col de l’utérus. Un col utérin mature est souple et court, ce qui accélère sa dilatation.

  • Stimuler les mamelons

Stimuler les mamelons 3 fois par jour, soit 15 minutes sur un sein, puis 15 minutes sur l’autre, puis en alternant ainsi pendant une heure contribue à la.liberation de l’ocytocine qui joue un rôle important dans le début du travail.

  • Faites une activité physique chaque jour:

Une activité physique n’est pas juste le sport. Faire le ménage, la lessive, la vaisselle, la marche, le repassage et même monter les escaliers régulièrement constituent des activités physiques. Les activités physiques amelirorent la descente du fœtus et la pression sur le col utérin ,ce qui influencera le travail d’accouchement.

4- Quelle position pour déclencher l'accouchement ?

Il existe dans positions qui améliorent la descente du fœtus, mais ces positions sont plus utiles durant le travail d’accouchement. Cependant, une femme enceinte pourrait également les pratiquer durant sa grossesse dès le début du 3e trimestre de grossesse.

Pour une meilleure efficacité, il est important de le faire chaque jour dès le 3e trimestre de grossesse et pendant une vingtaine de minutes.

  • La position assise augmente la pression du fœtus vers le bas.
  • Le position à genoux ouvre le bassin, la pesanteur dirige le fœtus dans la bonne direction.
  • La position latérale (couchée sur le côté) facilitela progression du travail toit en vous permettant de vous reposer !

Il est conseillé de changer de position toutes les 20 minutes.

5- Quel aliment manger pour accoucher plus vite?

  • Consommer les dattes dès la 37e semaine d’aménorrhée : riches en glucides, les dattes favoriseraient la dilatation du col de l’utérus
  • Consommer du gombo: Le gombo, encore appelé hibiscus esculentus, est riche en vitamines A, C et K, et sa consommation est très conseillée pendant la grossesse. Dans de nombreux pays, le gombo est consommé en sauce pour faciliter l’accouchement, mais cela n’a pas été prouvé scientifiquement.

6- Quelle tisane pour ouvrir le col?

Il n’existe pas de tisanes permettant d’ouvrir le col de l’utérus. En effet,  ce dernier s’ouvre sous la pression de la descente du fœtus et l’intensite des contractions uterines. Toutefois, boire la tisane des feuilles de frambroisier peut être bénéfique. Grâce à sa molécule “la fragine”, cette tisane stimule les muscles de l’utérus. Ce qui aidera à tonifier l’utérus et rendra ainsi les contractions uterines plus efficaces.

Les infusions à base de clou de girofle ou rose de Jéricho  ne doivent pas être consommées durant la grossesse.  Elle peuvent entrainer de  graves conséquences tant sur la femme enceinte que sur le fœtus.  Leur consommation  constitue un facteur de  risques influençant la survenue de l’hemorragie après l’accouchement et même de.l’hypercinesie responsable parfois de souffrance fœtale.

7) Quel sport il faut pratiquer pour accoucher plus vite?

Aucun sport ne divisera la durée de votre accouchement en deux. Ces activités sportives contribuent juste à la bonne descente du fœtus dans votre bassin,  ce qui entraînera une pression sur le col de l’utérus et rapprochera votre date d’accouchement.

 Dès lors, les activités sportives telles que la gymnastique prénatale, les squats ou encore l’aquagym vous aideront au mieux. Elles sont à faire sur une longue période.

8) Pourquoi le col ne s'ouvre pas vite?

La dilatation du col de l’utérus est un processus qui prend du temps.  Durant la phase active par exemple, le col de l’utérus s’ouvre en moyenne de 2 cm toutes les 2 heures.

Durant le travail d’accouchement, l’ouverture du col ne se passe pas toujours comme prévu. Certains facteurs tels que les contractions uterines inefficaces, la mauvaise descente foetale , la circulaire du col ombilical, le poids du fœtus ont un impact sur la dilatation du col.

Dans ces cas, c’est au personnel de santé de rechercher la cause exacte et de la prendre en charge.

9) Comment accoucher 2 semaines avant le terme ?

Ne surtout pas vous inquiéter si deux semaines avant le terme, vous n’avez pas encore mis au monde votre bébé. Souvenez vous que l’important c’est un bébé qui naît en santé. Et puisque vous êtes suivie par des personnels de santé compétent durant vos visites prenatales, sachez qu’en cas de dépassement de terme, des mesures seront prises pour la venue de votre bébé. Inutile de prendre les devants en mettant en application des astuces et conseils non vérifiées qui pourront vous mettre en danger.

Durant la grossesse ne surtout pas hésiter de bénéficier d’un suivi grossesse en ligne.  Cliquez sur ce lien.

10) Exercices à faire pour accoucher plus vite

Ces exercices ne vous aideront pas à accoucher plus vite mais plutôt à améliorer la descente du fœtus. Vous pouvez donc bouger comme vous voulez dès le troisième trimestre de grossesse. Bouger c’est marcher, danser, monter et descendre des exacliers, faire des rapports sexuels, faire également usage d’un ballon de grossesse.

11) Comment se passe le premier accouchement ?

Pour connaitre le déroulement de l’accouchement étape par étape, cliquez sur ce lien.

12) Comment se passe un deuxième accouchement ?

Un deuxième accouchement est bien plus rapide que le premier, en l’absence de difficultés. De ce fait, à votre deuxième grossesse, lorsque vous aperceverez les signes du début de travail, ne tardez pas pour vous rendre en maternité.

13) Est-ce que les accouchements se ressemblent ?

Les  accouchements se suivent mais ne se ressemblent pas. Il est donc important de bénéficier d’une bonne préparation à l’accouchement .

14) Est-il dangereux de pousser pour faire caca durant l'accouchement ?

Il est tout à fait normal de faire caca sur la table d’accouchement, ou  qu’à la suite d’une poussée ce soit un morceau de caca et non le bébé. Et non cela n’est pas dangereux car le personnel de santé saura s’occuper de vous sans vous faire culpabiliser.

Si vous ressentez l’envie de faire caca sur la table d’accouchement, ne vous gênez pas, mettez vous à l’aise!

15) Comment éviter de faire caca en accouchant?

Le besoin de faire les selles sur la table d’accouchement est un réflexe mécanique dû à la tête du bébé qui appuie sur les releveurs de l’anus. Une envie pressante de faire caca vous prend lorsque vous êtes sur la table d’accouchement, Ne vous retenez surtout pas, vous risquerez de bloquer la descente du bébé et être responsable d’autres complications.

16) Peut-on faire pipi pendant l'accouchement ?

Faire pipi pendant l’accouchement est un phénomène tout à fait normal. En effet, lorsque vous poussez durant l’accouchement, durant la descente de bébé de la cavité utérine vers le vagin, sa tête (celle du fœtus) appuie sur la vessie et cela entraîne l’éjection d’une quantité d’urine.

17) Quelle solution pour ne pas faire les selles pendant l'accouchement ?

Certaines femmes se purgent avec de l’eau tiède savonneuse à l’approche de l’accouchement. Mais cette purge ne garantit pas  que vous ne ferez pas les selles pendant l’accouchement. Ne culpabilisez pas par rapport à cela . Contrairement à ce que certaines femmes enceintes pensent, les sage-femmes ne sont surtout pas gênées lorsqu’elles ont en face d’elle une femme enceinte en pleine poussée qui expulse  les selles.

18) Comment accoucher plus tôt que prévu ?

Vouloir accoucher plutôt que prévu pourrait vous emmener à consommer des décoctions dangereuses pour la suite de votre grossesse.

Vouloir accoucher dans le terme de la grossesse se prépare dès le début de la grossesse et non à quelques semaines du terme. Il est préférable pour le bien-être du fœtus et du votre de laisser la grossesse suivre naturellement son cours. En cas de dépassement de terme, le personnel soignant saura agir en temps et en heure.

19) Peut-on accoucher à 8 mois? A partir de combien de semaines d'aménorrhée peut-on accoucher sans danger?

On peut accoucher à 8 mois. La question qu’il faudrait plutôt se poser est celle de savoir: “si un accouchement à 8 mois n’est pas dangereux pour le fœtus ?”

 Un bébé qui naît à 8 mois est un prématuré et il est important de savoir qu’il n’est pas toujours facile de prendre soin d’un bébé prématuré.

20) Comment aider bébé à descendre vite?

La marche durant la grossesse 3 fois par semaine facilite la descente du bébé tout le long du bassin. Ce n’est pas une pratique miracle. Pour plus d’efficacité, il est recommandé de débuter la marche dès le 8e mois de grossesse.

21) Quand provoque t'on l'accouchement ?

L’accouchement est déclenché soit pour des raisons médicales ou encore en cas de dépassement de terme. 

22) Comment déclencher une grossesse à terme?

Déclencher une grossesse à terme relève des compétences du personnel de santé. Afin d’éviter de mettre votre fœtus et vous même en danger, ne faites rien  pour provoquer l’accouchement. Toutes des astuces tels que bouger régulièrement et faire une activité sportive durant la grossesse aident à la descente du fœtus rapprochant ainsi la date de naissance.

23) Comment se passe un accouchement par voie basse?

Si c’est votre premier accouchement,  n’ayez aucune crainte. Durant toutes les phases de l’accouchement, respectez bien les consignes du personnel de santé et aussi ne consommez rien à l’insu des sage-femmes. Durant votre 3è trimestre, vous pouvez  bénéficier des cours de préparation à l’accouchement en cliquant sur ce lien.

24) Comment savoir que l'on va accoucher par voie basse ou pas?

Il existe deux modes d’accouchement : accouchement par voie basse et accouchement par césarienne.

Dans la césarienne il existe la césarienne programmée (depuis la grossesse) et la césarienne en urgence (la femme enceinte devait accoucher par voie basse, mais certaines circonstances sont survenues et pour sauver le bébé , il faut rapidement procéder à la césarienne).

Seuls les personnels de santé savent par quelle voie vous allez accoucher. Cependant, des incidents peuvent survenir durant le déroulement de votre travail d’accouchement et imposer une césarienne en urgence. Le fait que bébé se présente tête en bas n’est pas le seul facteur garantissant un accouchement par voie basse.

25) Quel est le meilleur type d'accouchement?

Il n’ya pas de “meilleur type d’accouchement !” Que vous accouchiez par voie basse ou par césarienne, l’important est que bébé naisse en vie, soit en bonne santé et vous aussi.

26) Quels sont les avantages et inconvénients de l'accouchement par voie basse?

Durant l’accouchement par voie basse, certains incidents peuvent survenir et ce n’est en rien des inconvénients. Soyez juste bien préparée durant la grossesse afin de mieux faire face à l’accouchement. Mais sachez le, le risque de survenue des complications au cours d’un accouchement n’est pas le même chez toutes les femmes enceintes. 

Généralement, les accouchements se déroulent normalement sans véritables complications.

27) Quelles sont les conséquences d'un accouchement par voie basse?

La grossesse et l’accouchement ont des conséquences sur la morphologie de la femme enceinte suite aux modifications qu’elles entraînent. Les conséquences pouvant survenir suite à un accouchement par voie basse sont fonctions du déroulement de l’accouchement.

28) Comment se passe l'accouchement par césarienne ?

L’accouchement par césarienne est également un mode d’accouchement. Pour connaitre le déroulement d’un accouchement par césarienne étape par etape,  cliquez sur ce lien.

29) Quelle est la durée d'une césarienne ?

La césarienne dans tout son ensemble dure environ 35 à 45 minutes. Toutefois, certains incidents bien que très rares peuvent survenir et prolonger la durée de la césarienne.

30) Quels sont les risques d'une césarienne ?

Comme toute autre intervention chirurgicale, la césarienne comporte des risques à savoir le risque d’infection, d’hémorragie, de problèmes de coagulation… Chez certaines, cela augmente le risque de survenue des dépressions du post-partum.

31) Pourquoi accoucher par césarienne ?

La césarienne s’impose si  des difficultés dans le déroulement de l’accouchement sont prévisibles et susceptibles d’entraîner des conséquences pour votre enfant ou vous-même. Elle peut donc être programmée à cause de la position du fœtus, son poids, les anomalies liées au Placenta, et même les problèmes de santé de la mère.

32) Combien de césariennes peut-on avoir?

Il y’a quelques années, subir plus de trois césariennes était déconseillé. En effet, l’incision sur l’utérus se faisait au milieu où les tissus cicatriciels sont plus fragiles.

Grâce aux progrès de la médecine, il n’existe plus de limites concernant le nombre de césariennes.  De nos jours, elle se fait par la section au niveau du segment inférieur, au bas de l’abdomen, à ce niveau, les muscles abdominaux ne sont pas coupés mais plutôt écartés. 

Cependant, les césariennes répétées sans véritable repos de la cicatrice uterine fragilisent l’utérus augmentant ainsi le risque de rupture de la cicatrice utérine.

Toutes les femmes n’ont pas le même organisme. Certaines peuvent aller jusqu’à 4 cesariennes d’autres jusqu’à 6.

Toutefois, entre deux césariennes, il faut laisser un écart de plus de 2 ans  afin de réduire le risque de déchirures de la cicatrice utérine. 

33) Quels sont les avantages et inconvénients d'un accouchement par césarienne ?

Bien des femmes enceintes redoutent un accouchement par césarienne. La césarienne permet de sauver la vie du bébé et même de la maman lorsque les complications pouvant survenir durant un accouchement par voie basse sont bien trop élevées.

Elle ne présente donc pas de réels inconvénients juste quelques risques qui peuvent être réduits avec l’équipe d’intervention.

34) Comment savoir si on accouchera bientôt?

Il existe bien des signes qui prouvent que l’accouchement est proche. Parmi ces signes il y’a l’expulsion du bouchon muqueux, le ventre qui est bien plus bas, des douleurs dans le dos. Peu importe la multitude des signes, le signe qui doit vous faire vous rendre en maternité le plutôt est la présence des contractions utérines régulières.

Leave a Reply