Accouchement

Accouchement par ventouse

Un accouchement par ventouse est un accouchement instrumentalisé. Au cours de celui ci, le personnel médical fait usage de la ventouse pour faciliter l’expulsion du fœtus.

La ventouse obstétricale : qu’est-ce que c’est ?

La ventouse est un appareil constitué d’une sorte de petit bonnet en silicone relié à un tuyau, qui est lui-même rattaché à une pompe.

Comment est utilisée la ventouse obstétricale ?

Déjà, la ventouse obstétricale permet de fléchir et tourner la tête du bébé pour faciliter son expulsion des voies génitales.
Durant l’accouchement, le personnel de santé place la cupule entre deux contractions sur le crâne du bébé, fait le vide à l’aide de la pompe et tire doucement sur le tuyau tandis que de son côté, la maman sur la table d’accouchement pousse.

La ventouse adhère donc à la peau du crâne par pression atmosphérique.

C’est en cas de difficultés de passage de la tête par le bassin pouvant occasionner une souffrance fœtale qu’intervient un accouchement par ventouse.

Cette souffrance fœtale, peut être due à des compressions du cordon ombilical.

En effet, la tête fœtale ne progresse plus normalement vers l’extérieur. Les contractions utérines ne sont plus efficaces  ce qui rend les poussées de la maman encore plus inefficaces.

Les conditions nécessaires pour un accouchement par ventouse

L’usage des ventouses ne se fait qu’en toute fin d’accouchement, lors de l’expulsion fœtale et suivant les conditions ci-dessous :

  • Pour faire appel à la ventouse, lorsque la poche des eaux doit être rompue,
  • Dilatation du col complète
  • Engagement de la tête fœtale dans le bassin.

Les conséquences chez le bébé

  • La pose de la ventouse crée une bosse passagère au sommet du crâne du bébé. Elle disparaît au bout de 24 à 48 heures.
  • La ventouse obstétricale ne déforme ni la muqueuse vaginale ni le périnée de la maman.

Leave a Reply