Gynécologie

Retrouvez ici la bonne information sur les maladies gynécologiques, troubles de la fertilité et autres complications qui concernent l’appareil génital de la femme

  • Maladies gynécologiques

    Vagin trop large après accouchement: comment y remédier ?

    La grossesse et l’accouchement entraînent des modifications corporelles chez la femme parmi lesquelles on distingue la béance vaginale. La béance vaginale: les causes La béance vaginale est la perte d’élasticité des tissus du vagin. La femme a l’impression que son vagin est ouvert, plus large, qu’il ne serre plus et qu’il laisse passer de l’air. De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de cette perte d’élasticité. 1- Les facteurs liés à la grossesse On distingue:  la prise de poids excessive les modifications hormonales le poids du fœtus la pression exercée par l’utérus. 2- Les facteurs liés à l’accouchement des déchirures du périnée, du vagin le passage du bébé dans les…

  • Maladies gynécologiques

    Règles douloureuses : comment s’en sortir?

    Encore appelées dysménorrhées, les règles douloureuses se caractérisent par des douleurs à l’abdomen . Elle sont souvent accompagnées de nausées, vomissements, troubles digestifs, et même des maux de tête. Les dysménorrhées ou règles douloureuses sont regroupées en deux catégories: les dysménorrhées primaires  qui apparaissent au début des règles, dès l’adolescence et sont en générale sans gravité. les dysménorrhées secondaires qui apparaissent plus tardivement, au bout de plusieurs cycles normaux. La douleur des règles est due à la contraction excessive du muscle utérin. Règles douloureuses: Les causes Les règles douloureuses peuvent être causées par : une endométriose une infection génitale chronique, augmentation du taux de prostaglandine, de vasopressine des dystrophies ovariennes,…

  • Maladies gynécologiques

    Les odeurs vaginales: comment s’en débarasser ?

    L’odeur particulière du vagin dépend de la période du cycle menstruel. Cependant, certaines odeurs sont parfois nauséabondes. Voici comment s’en débarasser. Une mauvaise odeur vaginales peut être semblable  à une odeur de poisson pourrie ou une odeur d’ammoniaque. Ces odeurs nauséabondes peuvent être causées par des infections sexuellement transmissibles  des infections vaginales telles que vaginose bactérienne, les candidoses, mycoses… Les infections vaginales s’installent parfois sous l’effet de la transpiration excessive vulvaire, au contact fréquent avec de l’eau de piscine, du sable de plage et du matériel de sport. Elles peuvent aussi être la conséquence d’une mauvaise hygiène intime, des douches vaginales répétitives, ou le port des sous-vêtements synthétiques .   Comment…

  • Assistance à la procréation

    Quelques astuces pour booster la fertilité

    Voici quelques éléments qui peuvent contribuer au boost de votre fertilité. C’est un processus qui peut s’étendre sur une période plus ou moins longue.  De ce fait, les méthodes et techniques ci dessous doivent être mises en pratique sur plusieurs mois. 1- Chez la femme Bien faire les rapports sexuels Vous devez faire des rapports sexuels tous les 2 ou 3 jours et bien plus au cours de la période d’ovulation. C’est pendant cette période que vous avez de fortes chances de tomber enceinte. Pour déterminer votre période d’ovulation, c’est simple. Il vous suffira d’enlever 14 jours à la durée totale de votre cycle et le.jour qui reste sera considéré…

  • Troubles de fertilité

    Peut-on tomber enceinte sans glaire cervicale

    La glaire cervicale joue un rôle très important chez la femme.  Sécrétée par les glandes du col de l’utérus, elle est composée de mucus, de protéines, et de minéraux, lui conférant de ce fait un aspect visqueux. Le rôle de la glaire cervicale a- Avant l’ovulation Au tout début du cycle menstruel de la femme, la glaire cervicale permet de bloquer le passage des bactéries et des spermatozoïdes par le col de l’utérus.De ce fait, les rapports sexuels non protégés ne conduisent pas à une éventuelle grossesse. b- Pendant la période de fécondité La période de fécondité ou période de fertilité est cette période durant laquelle les chances de tomber…

  • Maladies gynécologiques

    Le cancer du col de l’utérus

    Le cancer du col de l’utérus est une pathologie qui se développe sur la muqueuse du col utérin, par infection persistante par des virus de la famille des papillomavirus ou HPV (Human papillomavirus). Il se transmet par voie sexuelle. Ces cancers peuvent apparaitre : Sur la partie externe du col (exocol) dans 85 % des cas. On parle alors de carcinomes épidermoïdes. Sur la partie interne du col (endocol) dans 15 % des cas. Il s’agit d’adénocarcinomes. Comment est diagnostiqué le cancer du col de l’utérus ? Le dépistage du cancer du col de l’utérus se fait par frottis du col de l’utérus (frottis cervico-utérin) lors d’un examen de dépistage…

  • Assistance à la procréation

    Les méthodes de procréation médicalement assistée

    La procréation médicalement assistée (PMA ou AMP pour assistance médicale à la procréation), consiste à manipuler des spermatozoïdes et/ou des ovules pour aboutir à une fécondation et ainsi, aider un couple infertile médicalement prouvé à avoir un enfant. L’infertilité de ce couple peut être causé par : Des troubles de l’ovulation, environ 32% des cas. Des pathologies de type hydrosalpinx (lésion de la trompe le plus souvent consécutive à une infection) ou endométriose, entre 11 et 26 % des cas. A lire : endométriose Une glaire hostile aux spermatozoïdes, dans 4 à 15% des cas. La procréation médicalement assistée est réservée aux couples mariés ou vivant en concubinage (auparavant il fallait respecter…

  • Maladies gynécologiques

    Le syndrome des ovaires polykystiques

    En abrégé SOPK, le syndrome des ovaires polykystiques est une maladie hormonale dû à un dérèglement hormonal d’origine ovarienne et/ou centrale (au niveau du cerveau). Elle entraine une production excessive d’androgènes, en particulier de testostérone, habituellement produites en petite quantité dans l’organisme féminin. Ce dysfonctionnement pourrait conduire à  des troubles de la fertilité et de la pilosité (hirsutisme), ainsi que des complications métaboliques (diabète). Le SOPK est constitué de petits follicules qui se forment au niveau des ovaires en nombre trop important. Peu d’entre eux arrivent à maturation et cela entraîne souvent des troubles du cycle. Par la suite, les hormones mâles (androgènes) modifient la croissance de ces follicules et…

  • Maladies gynécologiques

    L’endométriose

    L’endométriose est une maladie qui se caractérise par la présence en dehors de la cavité utérine de tissu semblable à l’endomètre qui subira, lors de chacun des cycles menstruels ultérieurs, l’influence des modifications hormonales. Les lésions d’endométriose peuvent également se répandre dans différents organes (intestin, vessie, ovaire…). Ce qui peut  ainsi  provoquer de vives douleurs pendant les règles, pendant les rapports sexuels, mais également des troubles urinaires et digestifs. Il en existe différents types parmi lesquels :  l’endométriose superficielle (ou péritonéale) qui désigne la présence d’implants d’endomètre ectopiques localisés à la surface du péritoine,  l’endométriose ovarienne : l’endométriome ovarien est un kyste de l’ovaire caractérisé par son contenu liquidien couleur…

  • Blog,  Maladies gynécologiques

    La dyspareunie : cette douleur durant les rapports sexuels !

    La dyspareunie, terme médical utilisé pour désigner les douleurs ressenties par les femmes lors d’un rapport sexuel. Les types de dyspareunies Il existe principalement deux types de dyspareunies chez la femme : les dyspareunies superficielles, ou dyspareunies d’intromission, lorsque la douleur se manifeste à proximité ou au niveau de l’orifice du vagin ou au niveau vulvaire en début de pénétration les dyspareunies profondes, en cas de douleurs pelviennes, c’est-à-dire de douleurs ressenties dans la région du pelvis, incluant le bas ventre et la zone génitale. Elle est considérée comme profonde lorsque la douleur est ressentie dans le fond du vagin, voire jusque dans le bas-ventre, quand le pénis touche le fond…