Envie d’un bébé

Ce qu’il faut savoir de la grossesse avant de tomber enceinte

Il existe une panoplie d’informations que doit posséder toute femme avant de s’engager dans le processus de conception.  L’obtention de ces informations passe par une consultation pré-conceptionelle qui est une consultation qui peut être effectuée par une sage-femme, un gynécologue ou même un médecin généraliste.

1- La consultation préconceptionnelle

Alors durant la consultation pré-conceptionnelle, une série d’examens peuvent vous être prescrit. 

On distingue notamment: 

  • GS/RH

Une incompatibilité rhésus lié au fait que la future femme enceinte soit de rhésus négatif peut entrainer une anémie et bien plus.  Toutefois,  il n’y as pas vraiment de risques durant la première grossesse,  uniquement durant les grossesses suivantes.

  • Sérologie de VIH/Sida

Le VIH/Sida peut se transmettre de la mère à l’enfant. De ce fait, un dépistage précoce  permet de commencer la prise en charge plus tôt, ce qui réduit le degré de transmission. 

  • Sérologie de toxoplasmose/ rubéole . Ceux-ci peuvent avoir des conséquences graves sur le fœtus
  • Sérologie de Hépatite B/ Hépatite C

L’hépatite B accroit le risque d’accouchement prématuré. Si le test est négatif,  il  est indispensable de se faire vacciner contre cette maladie. 

Concernant l’hépatite C, bien que le risque de complications ne soit pas assez élevé comme dans le cas de l’hépatite B,  il est tout de même important que la femme se fasse dépistée.

  • Sérologie de chlamydia/ syphillis 

Ils peuvent augmenter le risque d’accouchement prématuré, de fausses couches et même d’un retard de croissance intra-utérin. L’infection à chlamydia a également la faculté de boucher les trompes, ce qui réduit le pouvoir de conception. Cela entraine également dans certains cas une grossesse extra-utérine  en empêchant l’ovule fécondé de se déplacer pour la cavité utérine,  puisque la fécondation a lieu dans les 1/3 de la trompe.

Au cours de la consultation pré-conceptionnelle, la sage-femme : 

  • aide la femme à identifier la période idéale de conception en fonction de son cycle menstruel
  • prodigue des conseils et précautions à prendre selon son mode de vie
  • recherche les facteurs de risque  (âge, obésité, tabagisme, alcoolisme,  perturbateurs endocriniens , etc )qui peuvent réduire ses chances de tomber enceinte. 

La fertilité chute avec l’âge parce que le nombre et la qualité des ovules diminue avec l’âge. 

Pour l’obésité, la graisse corporelle affecte la production de GNRH (hormone gonadotrophinelibérine  qui active la LH et FSH indispensable à l’ovulation). L’obésité altère la qualité de l’ovulation

Le tabagisme altère la qualité des ovocytes et des spermatozoides.

  • recherche également des antécédents personnels,  c’est-à-dire certaines maladies chroniques qui peuvent entrainer de graves complications dès le début de la grossesse.

Cette liste d’examens n’est pas exhaustive.  D’autres peuvent être prescrits, tout dépend de chaque couple.

2- A quoi s'attendre durant la grossesse ?

Au premier trimestre de grossesse,  elle sera soumise aux malaises ci dessous:

  • aux nausées et vomissements
  • hypersalivation
  • vertiges 
  • fatigue
  • envie fréquente d’uriner
  • les seins qui commenceront à devenir lourds et sensibles
  •  le masque de grossesse,
  • une hypersalivation, 
  • l’acné ,
  • un gout métallique dans la bouche,
  • l’humeur qui change,
  • la femme qui dort beaucoup,
  • des pertes blanches très abondantes,
  • des douleurs abdominales ou pelviennes,
  • des légers saignements qui sont des saignements de nidation qui s’installent lors de l’implantation de l’œuf dans l’endomètre.

Au second trimestre de grossesse, les vergetures feront leur apparition, les douleurs lombaires, la dentition deviendra plus fragile. Par ailleurs, la femme enceinte doit faire face aux crampes,  la constipation, les remontées gastriques, les cheveux  plus touffus, plus brillants. Le teint devient plus éclatant chez certaines femmes enceintes.

Au troisième trimestre de grossesse , la femme enceinte aura quelques difficultés respiratoires. En plus des douleurs sciatiques, les malaises du deuxième trimestre sont encore plus présents.

3- Les précautions à prendre sur l'alimentation

La femme enceinte doit:

  • réduire la consommation du thé, du kaolin, des produits contenant de la caféine. Ceux-ci réduisent  l’absorption du fer
  • Eviter la consommation des œufs crus ou mal cuits, pour être à l’abri d’une salmonellose
  • Eviter de consommer les viandes et légumes mal cuits
  • Eviter de faire des régimes durant la grossesse
  • Ne surtout pas se laisser aller par les changements alimentaires.

4- Quelques conseils

  • Commencer les visites prénatales assez tôt, de préférence avant le début du 3e mois de grossesse
  • Ne surtout pas prendre de médicaments sans avis médical
  • Bien s’alimenter (laver les fruits et légumes et  bien cuire les aliments avant de les consommer)
  • Faire son bilan prénatal et respecter les consignes du personnel médical
  • En cas de soucis de santé aussi minime soit-il, se rendre immédiatement à l’hôpital.

Vous pouvez aussi bénéficier de notre suivi grossesse en ligne en cliquant sur ce lien.

Leave a Reply