Bébé

Cordon ombilical géant

Tout d’abord, il est important d’avoir plus d’informations sur le cordon ombilical

Cordon ombilical, essentiel dans le developpement du fœtus

Organe essentiel à la poursuite de la grossesse, le cordon ombilical relie le bébé à la mère, en s’insérant sur la face fœtale du placenta.

Il se forme entre la 4ème et la 8ème semaine de grossesse sous l’effet de l’augmentation du liquide amniotique, suite à la fusion du chorion et de l’amnios, les deux membranes qui forment la cavité amniotique.

Sa constitution

Plus précisément, le cordon ombilical se compose de :

  • un revêtement amniotique, constitué d’une seule couche de cellules amniotiques ,
  • la gelée de Wharton, un tissu conjonctif, qui l’entoure, lui conférant sa tonicité et le protégeant d’éventuelles pressions,
  • deux artères ombilicales, qui conduisent le sang du fœtus au placenta,
  • d’une veine, plus grosse, qui puise le sang placentaire dans l’organisme de la mère et le dirige vers les organes du futur bébé.

Son developpement

  • Les 3 premiers mois de grossesse : le cordon est court mais épais. À ce stade, il contient les anses intestinales de l’embryon faute de place dans sa cavité abdominale. Celles-ci formeront plus tard une partie de son appareil digestif.
  • Pour les mois suivants, le cordon ombilical mesure en moyenne, en fin de gestation, entre 50 et 60 cm, mais peut être parfois plus court (30 cm) ou plus long (jusqu’à 1m)., le cordon s’allonge, notamment pour permettre au fœtus de se déplacer sans contrainte dans le liquide amniotique.

Le rôle du cordon ombilical

Son rôle est d’assurer, via le placenta, tous les échanges vitaux nécessaires au bon développement de l’embryon, puis du fœtus permettant ainsi de :

  • de nourrir et d’oxygéner l’enfant à naître grâce à la veine ombilicale,
  • d’évacuer les déchets dus au métabolisme du fœtus (urée, CO2) grâce aux artères ombilicales. Le placenta joue alors un rôle de filtre avant de déverser les dits déchets dans la circulation maternelle qui les évacue à son tour

Cordon ombilical geant : qu’en est-il ?

Le cordon ombilical géant encore appelé persistance de l’ouraque congénitale, c’est un cas rare de malformation congénitale ayant l’aspect d’une  ” gelée énorme, homogène et transparente “. Cette malformation concernerait des garçons, en majorité.

Un cas de cordon ombilical géant a été observé chez une jeune femme de 21 ans, dont c’était la seconde grossesse.

Comment est diagnostique le cordon ombilical géant ?

Le cordon ombilical géant est diagnostiqué durant l’échographie du 2e trimestre de grossesse entre la 22e semaine et la 24e semaine.

A l’échographie est observée une “masse kystique ombilicale”.

Ses conséquences sur la grossesse

Le cordon ombilical géant n’a aucun impact négatif que ce soit sur le déroulement de l’accouchement ou le développement du fœtus.

En effet, cela se vérifie dans le cas d’une jeune dame de 21ans qui a donné naissance à un nouveau-né de sexe masculin avec pour malformation un cordon ombilical géant.

Ce nouveau-né apparaît en pleine forme : 3,1kg, 50 cm et une taille de périmètre crânien de 35 cm. Le score d’Apgar est également excellent.

Le cordon ombilical géant est la plupart du temps associé à une hernie ombilicale. 

 

ATTENTION A LA CONFUSION

Le cordon ombilical géant doit être distingué d’une omphalocèle. Elle est caractérisée principalement par une large hernie de la paroi ventrale, au niveau du cordon ombilical, nécessitant de ce fait un traitement spécifique.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 12 =