Accouchement sans complications,  Blog

Les différentes positions d’accouchements

L’accouchement est l’action de mettre un enfant au monde. Il existe deux types d’accouchements : l’accouchement par voie basse et l’accouchement par opération césarienne.

Dans le cadre de l’accouchement par voie basse, la femme enceinte pourrait adopter diverses positions .

Quelles sont les différentes positions d’accouchements ?

Il existe de prime à bord la position gynécologique classique pour accoucher : « Allongée sur le dos, les pieds dans les étriers ». Mais celle-ci ne demeure pas la seule..

D’autres positions d’accouchement, plus confortables et mieux adaptées aux différentes phases du travail, ont fait récemment leur apparition dans les salles d’accouchement.

a-Couchée sur le côté pour mieux oxygéner le bébé

 De plus en plus fréquent dans les structures hospitalières, l’accouchement sur le côté permet à l’équipe une bonne surveillance du périnée et du bébé.

 

Sources: https://maternite.chu-rouen.fr

Ses avantages : l’oxygénation du bébé est améliorée, car la veine cave n’étant pas comprimée par le poids de l’utérus. Ce qui rend la descente fœtale bien plus aisée.

Cette position est reposante pour la future maman et permet de diminuer les douleurs ressenties au niveau du dos.

b- A genoux et à quatre pattes pour diminuer la douleur

Elles permettent la diminution des douleurs lombaires. Ici, l’utérus appuie moins sur le sacrum. Vous pouvez également effectuer des mouvements de balancement du bassin qui permettront au bébé une meilleure rotation en fin de travail.

Sources: https://maternite.chu-rouen.fr

 

C’est plus dans les accouchements à domicile,  que la position à quatre pattes est plus utilisée.

A domicile, les femmes se sentent plus libres et peut-être moins complexées de mettre en application cette posture.

c- Assise ou accroupie pour ouvrir le bassin

La position accroupie durant l’accouchement aide à l’ouverture du bassin, donnant plus d’espace au bébé et favorisant sa rotation.

 

Sources: https://maternite.chu-rouen.fr

Attention, cette position accroupie longtemps peut cependant devenir fatiguant car elle nécessite l’usage d’une grande force musculaire.

La position assise quant à elle permet de diminuer les douleurs dorsales et de profiter davantage de la gravité qu’allongée.

La future maman pourrait être assise et penchée vers l’avant, ou assise sur un ballon d’accouchement, ou bien assise à califourchon sur une chaise avec un oreiller entre votre ventre et le dossier, les choix ne manquent pas !

Procurez vous cet eBook et bénéficier d’un accompagnement gratuit pendant votre grossesse jusqu’à 06 mois après l’accouchement. Ecrivez nous à l’adresse [email protected] pour en savoir plus.

 

d- Debout pour faciliter la descente du bébé

La position debout renforce les contractions sans accroître la douleur . Elle  aide le bébé à descendre et à mieux s’orienter dans le bassin de la maman ceci, grâce à la gravité.

 

Sources: https://maternite.chu-rouen.fr

C’est une position qui demande en outre une grande force musculaire.

e- Accoucher sur le dos

  • Les avantages. C’est une position qui rend possible une surveillance non-stop du rythme cardiaque de votre bébé grâce au monitoring. Elle permet également la surveillance du périnée durant l’accouchement.
Sources: https://maternite.chu-rouen.fr

 

Alors, mentionnez en commentaire votre préféré et pourquoi ?

Un commentaire

Leave a Reply