Maladies gynécologiques

Fibromes: les aliments à éviter

Encore appelées léiomyome ou fibromyome utérin, les fibromes sont des tumeurs bénignes qui se développent dans l’utérus de la femme. Bien qu’ils ne mettent pas la vie de la personne atteinte en danger,  les fibromes peuvent entraîner des complications et des problèmes de santé.

Ils  peuvent se former dans la couche musculaire de la paroi de l’utérus (fibromes interstitiels) ou vers l’extérieur de l’utérus (fibromes sous-sereux) ou à l’intérieur de la cavité utérine ( fibromes endocavitaires).

Un taux élevé d’œstrogènes dans l’organisme augmente le volume et accélère la croissance des fibromes. Il est donc important d’avoir une bonne alimentation, qui ne favorise pas leur évolution.

Fibromes: les aliments à éviter

Il est préférable d’éviter ces aliments ou d’en consommer avec modération. Leur consommation régulière pourrait favoriser la croissance des fibromes.

  • Réduire la consommation des aliments riches en phytoœstrogènes: soja, trèfle, lin, trèfle rouge, tofu, etc.
  • Eviter de consommer  les aliments transformés (biscuits apéritifs, chips, viandes fumées, nouilles instantanées, etc.): ils ont un index glycémique élevé
  • Limiter la consommation  des aliments riches en graisses animales tels la viande : leur consommation favorise également le stockage des œstrogènes dans le corps
  • Eviter la consommation les aliments contenant les additifs
  • Réduire la consommation les aliments tels que le pain, le sucre, le chocolat et tout autre aliment à index glycémique élevé. Ce type d’aliment favorise la production d’insuline qui a son tour favorise la production d’œstrogènes
  • Eviter la consommation les aliments riches en édulcorants comme l’aspartame,
  • Eviter la consommation les produits laitiers riches en matière grasses: ces produits peuvent favoriser l’inflation car riches en produits chimiques, stéroïdes et autres hormones.

Les boissons ne sont pas en reste.

  • L’alcool: la consommation régulière de l’alcool favorise l’accumulation des œstrogènes dans l’organisme.
  • Le café et le thé : ces boissons sont à base de théine et de caféine. Il est préférable d’éviter les boissons riches en ces composants (c’est le cas des boissons gazeuses) . Ils réduisent l’absorption du fer et peuvent exposer la femme à l’anémie dans certains types de fibromes.
Cliquez sur le lien pour lire la vidéo

Fibromes : les aliments à consommer

  • Les aliments riches en anti-oxydants: c’est le cas des légumes et fruits tous colorés ; ils agissent à titre préventif à cause de leur action anti-inflammatoire
  • Consommer des aliments avec pour fonction des régulateurs hormonaux : c’est le cas de l’huile d’onagre, l’huile de bourrache,
  • Les aliments riches en vitamine D: lait, jaunes d’œufs, poisson gras (saumon, thon, maquereau),
  • Les aliments riches en fibres: haricot, légumes cuits, légumes crus, les fruits, l’avoine…Ces aliments ralentissent la croissance des fibromes,
  • Des aliments riches en fer: tels les sardines, les épinards. Certains types de fibromes favorisent les saignements. Consommer ce type d’aliments augmente les teneurs en fer et met à l’abri de l’anémie,
  • Privilégier également la consommation des aliments riches en calcium, phosphore et magnésium, etc.

Vous avez des fibromes ? Un suivi personnalisé vous est offert

Non seulement les fibromes entraînent des complications, mais aussi après leur ablation, ils sont susceptibles de réapparaître. Il est donc très important d’avoir une meilleure alimentation et une très bonne hygiène de vie pour ralentir leur évolution.

Bénéficiez de notre accompagnement médical en ligne pour un meilleur suivi. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 19 =


Un problème de santé vous préoccupe ?

Bénéficiez d'un entretien médical en ligne