Blog,  Maladies du bébé

Fœtus in foetu : fœtus parasite, qu’est-ce que c’est ?

Le fœtus parasite survient dans le cas des vrais jumeaux, dits jumeaux monozygotes, issus d’un même œuf. 

1- Fœtus in fœtu ou ischiopagus

Fœtus in fœtu, il s’agit d’un jumeau parasite ou “ischiopagus”.

C’est une malformation congénitale extrêmement rare, mais pas isolée.

Par définition, l’ischiopagus se produit lorsque deux fœtus s’entremêlent. Un seul poursuit son développement dans le ventre de la mère. Ce dernier grandit donc avec les organes et membres déjà formés de son jumeau. 

Le fœtus parasite survient dans le cas des vrais jumeaux, dits jumeaux monozygotes, issus d’un même œuf.  Dans ce cas, les jumeaux partagent un seul placenta mais évoluent dans deux sacs amniotiques distincts.

Le fœtus est en danger car, des nerfs, os ou colonnes vertébrales des deux embryons se confondent,

L’un d’entre eux continue son développement normal et peut naître à terme.

Selon une étude réalisée par des chercheurs de Hong-Kong, cette pathologie concernerait 1 cas sur 500.000 naissances.  200 cas similaires identifiés dans le monde ont été relatés par la presse. 

C’est le cas de l’Inde, où des médecins ont découvert la présence d’un fœtus dans le ventre d’un nouveau-né, selon des informations rapportées par The Independant, le 1er août 2017. Le fœtus possédait des jambes, un bras et un cerveau mais sa tête ne s’était pas formée. En réalité, il s’agissait du jumeau du bébé dont le corps ne s’était pas développé intégralement. Le nouveau-né a pu être opéré et débarrassé de ce parasite comme le précise le tabloïd anglais.

2- Quand cela est-il détecté ?

Elle peut être détectée lors d’un examen prénatal. Au départ, le gynécologue identifie deux embryons. Quelques semaines plus tard, il n’en reste plus qu’un.

Le jumeau parasite peut se loger le plus souvent dans l’abdomen ou le ventre, mais aussi, plus rarement, dans le cerveau. Il peut donc passer inaperçu durant plusieurs années, nécéssitant ainsi un scanner ou une IRM pour le diagnostiquer.

3- Fœtu in fœtu (FIF) : quels sont les symptômes ?

Si le “fœtus in fœtu” peut être asymptomatique, il peut également se manifester, durant la petite enfance, par :

  • Des gonflements dans certaines parties du corps de l’enfant
  • La présence d’une masse et une distension abdominale
  • Des difficultés alimentaires
  • Des vomissements
  • Rarement un ictère ou une détresse respiratoire

4- Comment faire, en cas de fœtus in fœtu ou jumeau parasite ?

Une intervention chirurgicale est en effet essentielle pour débarrasser le nouveau-né de ce jumeau parasitaire. C’est une opération pouvant durer plusieurs heures.

C’est le cas de l’inde, en janvier 2016, les médecins avaient ainsi retiré un fœtus de 2,5 kg du corps d’un adolescent après que celui-ci se soit plaint de douleurs à l’estomac. 

Deux jumeaux parasites, de 10 semaines, ont été également retrouvés entre la rate et le rein, d’une jeune fille. La mère était initialement enceinte de triplés. Les deux masses portées par la jeune fille avaient une cage thoracique, des intestins, des os longs s’apparentant à des fémurs et à ceux de l’avant-bras. En revanche, aucun cœur n’était présent.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 8 =