Développement du bébé

Le frein de langue: conséquences sur la mère et le bébé

Le frein de langue encore appelé le frein lingual (intérieur ou postérieur) est un muscle fin  qui se termine par une membrane muqueuse. Il assure une liaison entre la langue et le plancher de la bouche.  Connue dans le milieu médical sous le nom ankyloglossie , il a des conséquences tant chez le bébé que chez la maman.

Frein de langue: quel est son rôle ?

Le frein de la langue permet de favoriser le lien symétrique pour le développement de la langue et des lèvres. Il sert de lien entre  la langue au plancher de la bouche et aux os des mâchoires pendant le développement fœtal.   

Il joue un rôle important dans la mobilité de la langue qui permet la déglutition et d’avaler les aliments.

Les conséquences du frein de langue sur le bébé

Le frein de langue a des conséquences chez la mère et le bébé.  Il empêche bébé de mieux absorber le lait maternel. 

En effet, la langue, qui constitue une interface douce et étanche entre la crête alvéolaire et le mamelon  joue un rôle uniquement protecteur. En présence du frein de langue, la succion est alors moins efficace et les tétées. plus longues.

1- Frein de langue: conséquences chez la mère

  • le  frein de langue ( ou ankyloglossie ) peut donc provoquer des douleurs.

  • risques de crevasses  et lésions traumatiques de la région aréolo-mamelonnaire.

  • la maman a également des risques d’engorgement responsable de l’augmentation de mastite. En effet, l’inefficacité du drainage lactéal due à l’étirement trop “court” de la langue et la stimulation trop faible de l’aréole provoquent ces engorgements.

Il peut arriver qu’à la naissance, il y ait une anomalie. Elle est parfois génétique, dans moins de 10 % des cas. Chez le bébé, un frein trop court va jouer principalement sur l’allaitement et la succion.

2- Conséquences du frein de langue chez le bébé

  • Le Bébé présentera des difficultés d’allaitement. Il aura du mal à saisir le mamelon qui pourront engendrer des crevasses, des engorgements, des douleurs au mamelon. 
  • Le bébé  ne tête pas bien, par conséquent, sa prise de poids est ralentie. 
  • Chez l’enfant ou l’adulte, un frein trop court peut notamment empêcher de sourire normalement. 
  • Risque de protrusion. En effet, le va avoir tendance à mettre la langue en avant, ce qui va pousser les dents vers l’avant également.
  • Problème de déglutition et de prononciation. Cela va engendrer des problèmes pour avaler par la suite, à prononcer certains mots.

Quelles sont les solutions au frein de langue trop court ?

Pour remédier au frein de langue , on pratique une freinectomie ou une frénotomie

La freinectomie est une petite opération qui consiste à faire l’ablation totale du frein de langue dès la naissance.

La frénotomie quant à elle consiste à sectionner le frein en son milieu.

Ces différentes opérations peuvent être effectuées par la sage-femme ou le pédiatre lui-même. Ne vous faites pas de soucis, car cette petite section est indolore et se fait avec un bistouri et une canule spécifique. Après l’opération, la maman peut reprendre ses séances de tétée. Cela permet une remise assez rapide.

Alors, votre bébé en a-t-il été victime ? Comment l’avez-vous su ?

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 16 =


Désormais, vous pouvez souscrire à nos services en payant en plusieurs tranches.

X

Accompagnement en ligne

Bénéficiez de conseils et de moyens de prévention dispensés par des personnels de santé compétents, pour être  à l’abri des complications des problèmes de santé et de leur récidive éventuelle.

DUREE: 3 mois