Blog,  Grossesse pathologique

Grossesse biochimique : qu’est-ce que c’est ?

Une grossesse biochimique  correspond à une fausse couche très précoce ou grossesse non-évolutive pouvant passer inaperçue. Elle se produit habituellement avant la 5è semaine de grossesse. Ce terme a été créé et est souvent entendu pour la première fois dans le cadre du processus de Procréation Médicalement Assistée (PMA).

1 – Quelles sont les causes d’une grossesse chimique ?

Pouvant survenir après une fécondation in vitro (FIV), ses causes ne sont ni connues, ni déterminées. Cependant, l’on note des facteurs pouvant favoriser son apparition, parmi lesquels une anomalie chromosomique, hormonale ou utérine.

2 – Comment se manifeste une grossesse chimique ?

Les éléments qui peuvent indiquer une grossesse chimique sont des crampes abdominales semblables à ceux des menstruations, des saignements.

La femme fait un premier test de grossesse qui s’avère positif suivi d’un résultat négatif quelques semaines plutard suite à la baisse du taux d’hormones.

La grossesse ne sera plus visible en échographie suite à la taille de l’embryon qui est trop petit.

3 – Que faire en cas de grossesse chimique ?

Un traitement médical n’est pas nécessaire lors d’une grossesse chimique, car l’embryon est évacué naturellement. Il est tout de même important de consulter son médecin après s’être rendu compte que l’on a eu grossesse chimique.

Néanmoins, si des saignements importants, une vive douleur et des nausées se manifestent il est nécessaire de se rendre à l’hôpital.

Leave a Reply