Accouchement sans complications,  Blog

La révision utérine

La révision utérine, c’est un acte médical qui permet de limiter le risque d’hémorragie après l’accouchement.

C’est une opération qui permet de vérifier que l’expulsion du placenta s’est effectuée totalement et que la cavité utérine est intacte et vide de tout élément placentaire, de membrane ou de caillots sanguins.

C’est un acte médical qui permet de limiter le risque d’hémorragie après l’accouchement.

1- Quand pratique-t-on la révision utérine ?

La  révision utérine est pratiquée dans ces trois cas de figure :

  • L’hémorragie de la délivrance : si l’équipe médicale constate de forts saignements dépassant les 500 ml, elle vérifie que la cavité utérine est vidée. Ce geste médical permet de confirmer que tous les éléments placentaires, membranaires et les caillots de sang ont bien été éliminés.
  • La rétention placentaire partielle : une délivrance artificielle est réalisée si le placenta ne s’évacue pas au bout de 30 à 40 minutes.

La sagefemme en charge devra chercher manuellement le placenta dans l’utérus. Même après l’expulsion du placenta, des débris peuvent rester dans la cavité utérine.

  • L’utérus cicatriciel : Risque de déchirure de la cicatrice utérine lors d’un accouchement par voie basse. Il faudrait donc faire une révision utérine pour s’assurer qu’elle ne s’est pas réouverte.

2- Révision utérine : en pratique, comment ça se passe ?

Elle s’effectue manuellement sans instrument.

Après avoir désinfecté la zone vaginale pour éviter tout risque infectieux, la sagefemme enfile des gants stériles puis introduit doucement une main dans le vagin.

Ensuite, remonte jusque dans l’utérus à la recherche d’un petit bout de placenta.

L’inspection terminée il retire sa main et injecte à la maman un produit pour permettre à l’utérus de bien se rétracter.

La durée de l’acte dépend de la coopération de la patiente.

3- Révision utérine : et après, que se passe-t-il ?

Après la révision utérine, une surveillance s’impose par la suite. La surveillance consiste à contrôler que votre utérus se rétracte bien et que vous ne saignez pas plus que la normale.

Alors, en avez-vous été victime ? Comment l’avez-vous vécu ?

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 8 =