Blog

La souffrance fœtale

La souffrance fœtale n’est pas, comme le laisse croire l’expression, une douleur du fœtus, c’est une diminution de son oxygénation ou hypoxie.

la souffrance foetale

L’évaluation de l’oxygénation fœtale est différente au cours de la grossesse et de l’accouchement.

  • Durant la grossesse, l’hypoxie fœtale est le plus souvent chronique et évolue sur plusieurs semaines ou mois. On parle de souffrance fœtale chronique.
  • Au cours de l’accouchement, on parle de souffrance fœtale aiguë qui  se définit comme une perturbation grave de l’oxygénation fœtale survenant en per-partum. Elle aboutit à une acidose métabolique.

2- Les facteurs favorisant l’apparition de la souffrance fœtale

a- Pendant la grossesse

  • l’hémorragie fœto-maternelle massive
  • des lésions placentaires affectant le transfert d’oxygène
  • la toxémie gravidique (pré-éclampsie)
  • l’infarctus placentaire
  • des œdèmes placentaires lors d’une grossesse diabétique ou d’allo-immunisation.

b- Au cours de l’accouchement

  • L’asphyxie maternelle causée par des convulsions, embolie amniotique
  • la chute brutale de la perfusion placentaire suite à une hypertonie
  • une procidence du cordon
  • des occlusions prolongées de la circulation ombilicale lors de la dystocie des épaules, difficultés d’extractions.

La grossesse est une période à risque. Ainsi, la femme enceinte durant cette période devrait en plus des consultations prénatales, bénéficier aussi d’une assistance par un personnel compétent et habileté.

Pour vos problèmes particuliers, consulter la liste de nos services ou écrivez nous à l’adresse [email protected]