Blog,  Grossesse et bien-être

La tokophobie ou la peur de l’accouchement

La tokophobie est une maladie très peu connue dont le symptôme principal est une peur panique de l’accouchement, souvent liée à la crainte de la douleur ou de la mort.

Que ce soit le premier, le second ou même le troisième accouchement, de nombreuses femmes appréhendent l’accouchement.

Certaines ont peur du mauvais déroulement de l’accouchement, des complications, leur décès ou le décès infantile pouvant y surgir. Ceci sans oublier de la douleur des contractions utérines.

D’autres ont peur d’accoucher d’un bébé mal formé ou bien qu’il soit en mauvaise santé, d’être une mauvaise mère, d’accoucher prématurément.

1 – Les causes de la tokophobie

Cette peur de l’accouchement pourrait avoir plusieurs causes:

a – Trouble psychique de la grossesse :

Ayant peur d’être des mauvaises mères ou d’un décès du bébé à la naissance, elles appréhendent mal ce jour de naissance.

b – Intoxication sociale

De nombreuses personnes peu qualifiées disent du n’importe quoi sur le déroulement de l’accouchement. A force d’entendre des récits négatifs sur l’accouchement la femme enceinte peut redouter ce jour.

c – Flop

Durant la grossesse, la femme enceinte est plutôt dotée d’une curiosité grande. Ce qui la pousse à faire des recherches sur internet sur des sujets bien précis.

Dans ce cas, il y’a de fortes probabilités qu’elle tombe sur des témoignages relatant un accouchement plutôt difficile.

 

2 – Quels sont les différents types de tokophobie?

Il existe 03 sortes de tokophobie. On distingue notamment:

a – La tokophobie primaire

C’est la peur de l’enfantement qui apparaît généralement dès l’adolescence avant le 1er accouchement. Généralement, ces femmes font leur possible pour ne pas tomber enceinte. Cette peur est parfois influencée par des traumatismes sexuels dans leur passé.

b – La tokophobie secondaire

Cette peur est influencée par un précédent accouchement difficile, pénible, voire traumatisant.

c- La tokophobie comme symptôme de dépression prénatale

Les femmes enceintes faisant face à cette catégorie de peur croient qu’elles ne sont pas capables d’accoucher, ce qui développe cette peur phobique de l’accouchement.
Certaines vont jusqu’à provoquer des fausses couches, demander une interruption volontaire de grossesse (IVG) juste pour ne pas vivre cette peur.

3 – Quelles sont les conséquences éventuelles engendrées par une tokophobie?

Les femmes peuvent être exposées aux conséquences suivantes :

  • Refus de la maternité,
  • Recours à une interruption volontaire de grossesse (IVG), même dans le cas où l’enfant est désiré.
  • Recours à une césarienne
  • Développement du syndrome de stress post-traumatique (PTSD)
  • Dépression

4 – Comment prendre en charge une tokophobie?

  • La femme enceinte devrait faire recours à un suivi psychologique ou psychiatrique et bénéficier également d’un accompagnement d’une sage femme.
https://masagefemme-consulting.com/accompagnement-en-ligne/
  • Participer aux cours de préparation à l’accouchement. Ces cours permettent de préparer la future maman physiquement et psychologiquement à l’accouchement et de l’informer sur le déroulement de la grossesse. Elle pourra ainsi mieux gérer ses angoisses et les tensions provoquées par la crainte d’accoucher, ce qui la rassurera.
https://masagefemme-consulting.com/cours-de-preparation-pour-un-accouchement-sans-complications/
  • Bien se reposer pendant la grossesse
  • Eviter les situations stressantes
  • Pratiquer des techniques de relaxation. Des séances de yoga, de relaxation et des exercices dans l’eau peuvent réduire le stress et l’anxiété.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =