Allaitement artificiel

Tout savoir sur le lait 1er âge

Le lait 1er âge, encore appelée « préparation pour nourrissons » est ce lait infantile que bébé consomme entre 0 à 6 mois. Pour un meilleur développement de bébé, ce lait 1er age, sur le point de vue de sa composition, doit se rapprocher au maximum du lait maternel car il doit couvrir tous les besoins nutritionnels de bébé.

Lait 1er âge : quelle est leur composition ?

Le lait 1er âge est confectionné à partir de lait de vache transformé pour se rapprocher au maximum de la composition du lait maternel. Le lait de vache « non transformé » ne convient pas aux nourrissons. En effet, il contient trop de protéines, pas assez de fer, trop peu d’acides gras essentiels, trop d’acides gras saturés, trop de sels minéraux, trop de sodium, et pas assez de vitamines.

Le lait de 1er age doit être constitué des éléments nutritifs suivants :

  • Des protéines en teneur réduite

Ces protéines en teneur réduite sont importantes pour assurer un bon développement cérébral et musculaire de bébé. Le lait 1er age devrait contenir au maximum 1,37 g/100ml.

  • Des lipides

La quantité de lipides contenue dans le lait 1er âge est de 3.39 g/100 ml quasiment similaire à celle du lait maternel. Dans le lait 1er age, les graisses lactiques sont remplacées en grande partie par des graisses végétales, afin garantir les apports en certains acides gras essentiels (acide linoléique et alphalinolénique notamment) indispensables à la croissance du cerveau.

  • Des glucides

Les laits 1er âge contiennent 7,65 g de glucides pour 100 ml contre 6,8 g/100 ml pour le lait maternel et 4,7 g seulement pour le lait de vache ! Les glucides sont présents sous forme de glucose et de lactose, mais aussi sous forme de dextrine maltose. Cela permet d’apporter au bébé la quantité optimale de glucides, tout en participant à la bonne régulation du transit intestinal.

  • Des vitamines, des oligo-éléments et des sels minéraux comme :
    • la Vitamine B : facilite l’assimilation des glucides
    • la Vitamine C : indispensable pour bien absorber le fer
    • la Vitamine A : impliquée dans la vision et le système immunitaire
    • la Vitamine D : permet la fixation du calcium sur les os
    • la Vitamine E : assure la bonne croissance des cellules et qui est nécessaire pour un bon développement cérébral et neurologique
    • la vitamine K : nécessaire à la coagulation normale du sang et joue un rôle dans la minéralisation osseuse et la croissance cellulaire
    • la Vitamine B9, importe pour les cellules à renouvellement rapide : globules rouges, globules blancs, cellules intestinales et celles de la peau. Elle participe également au bon fonctionnement du système nerveux et à la production de certains neuromédiateurs.

Le lait de 1er age renferme également de nombreux oligo-éléments et sels minéraux, notamment du sodium, du potassium, du chlore, du calcium, du magnésium et du fer qui contribuent au bon fonctionnement des cellules de l’organisme de bébé.

Seule une supplémentation en vitamine D et en fluor est nécessaire.

Quels sont les critères de choix du lait 1er âge pour bébé ?

Il existe plusieurs gammes de lait de 1er age, particulièrement adaptés à certaines problématiques du nourrisson.

Voici nos recommandations dans le cas où votre bébé rencontres les problèmes suivants: 

  • des coliques

Si bébé souffre de colique, un lait plus facile à digérer peut lui être proposé. Dans ce cas, optez pour un lait premier âge sans lactose ou un hydrolysat de protéines.

A LIRE : Les coliques du nourrisson

  • une diarrhée aiguë 

Si bébé a fait des épisodes de diarrhée importante, la réintroduction du lait se fera avec un lait premier âge sans lactose avant de proposer à nouveau le lait habituel de l’enfant.

  • bébé est prématuré

Pour des bébés prématurés n’ayant  pas encore atteint 3,3 kg de poids, certaines de leurs  fonctions digestives sont encore immatures. Il aura donc besoin d’un lait 1er âge plus riche en protéines, en acides gras polyinsaturés (oméga 3 et oméga 6 en particulier), en sodium, en sels minéraux et en vitamines que les laits 1er âge classiques. Cependant, le lait 1er age des prématurés doit en revanche avoir une teneur réduite en lactose pour assurer une meilleure digestion. Ce n’est que lorsque bébé aura atteint 3 kg, qu’il prendra un lait standard.

  • bébé souffre des allergies aux protéines de lait de vache 

Si bébé est génétiquement exposé aux risques d’allergies de par ses antécédents familiaux, votre pédiatre vous orientera éventuellement vers un lait spécifique sans protéine allergisante et sans lactose.

  • bébé a des régurgitations

Si bébé régurgite énormément, la maman devrait faire recours au lait anti-régurgitation ou lait confort qui sont des laits épaissis.

A LIRE :  Ce qu’il faut faire en cas de régurgitation de bébé

  • bébé souffre de la constipation

Bébé est tout le temps victime de constipation, la maman pourrait adopter un lait contenant moins de caséine, et plus de lactose.

Cependant, si bébé a beaucoup faim, maman pourrait porter son dévolu sur les laits de satiété contenant plus de caséine, moins de lactose, et un ajout d’amidon).

Il ne faut surtout pas administrer à bébé n’importe quel lait non transformé issu de la ferme. En effet, ces laits ne contiennent pas tous les éléments nutritifs nécessaires au bon développement de bébé. Ce type de lait non transformé issu de la ferme pourrait causer des carences chez bébé à la longue.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 13 =