Blog,  Gynécologie

L’avortement non médicalisé et ses conséquences

L’avortement ou Ivg (interruption volontaire de la grossesse) est un acte aux lourdes conséquences, et souvent aux lourdes complications.

L’adolescence, période caractérisée essentiellement par la puberté est une période qui occasionne souvent de profonds changements chez les jeunes, surtout les jeunes filles.

 

Si elles ne sont pas suffisamment encadrées, elle seront vulnérables aux grossesse précoces. Elles sont nombreuses, qui sous l’effet de la peur, et des mauvais conseils, s’en vont commettre des avortements.

L’avortement non médicalisé et ses conséquences

C’est un avortement effectué dans des conditions inappropriées sans précautions médicales.

La patiente pourrait être exposée aux complications suivantes :

  • Septicémie (infection)
  • Perforation utérine (effectivement, l’utérus se perfore). Ceci peut entrainer l’ablation de votre utérus, d’où la stérilité
  • Hémorragies, qui sont susceptibles d’entrainer la mort, car la jeune fille se vide d’une bonne quantité de sang

Alors mes reines, en phase de puberté, prenons la peine d’éduquer nos ados sur une sexualité responsable afin d’éviter de se retrouver devant de pareils cas.

Aucune femme ne souhaiterait perdre sa fille, sa sœur, ou nièce suite à un avortement mal déroulé.