Blog,  Examens et consultations durant la grossesse

Le monitoring fœtal pendant la grossesse

Le monitoring fœtal externe ou cardiotocographe externe est un examen du troisième trimestre de grossesse qui enregistre de façon simultanée le rythme cardiaque du bébé et les contractions de l’utérus.

1- Quand est-il réalisé durant la grossesse?

Le monitoring fœtal est un examen réalisé en cas de pathologie maternelle ou fœtale : diabète gestationnel, menace d’accouchement prématuré (MAP), retard de croissance intra-utérin (RCIU)…

Cet examen pourrait être réalisé deux fois par mois comme plusieurs fois par jour (notamment dans le cas d’une maman hospitalisée).

Un monitoring fœtal est souvent réalisé de façon systématique en fin de grossesse pour contrôler s’il y a ou pas des contractions notamment pour déterminer une menace d’accouchement prématuré…

2- Comment se fait un monitoring fœtal ?

Le monitoring fœtal n’est absolument pas douloureux. C’est un examen qui se fait en position de repos, allongée…

 A l’aide de deux sondes posées sur votre ventre :

  • une près de votre nombril, pour enregistrer les contractions utérines 
  • une autre au niveau du cœur du bébé : le trouver peut prendre du temps !  

Ces deux sondes sont reliées à un monitoring, aussi appelé « cardiotocographe », qui retranscrit sur papier les deux mesures des sondes.

Durant cet examen, parfois bébé bouge et le rythme cardiaque du bébé est perdu, ce qui pourrait prolonger la durée de l’opération.

3 – Les examens complémentaires au monitoring prénatal

En cas de détection d’anomalies du rythme cardiaque fœtal telles que diminution ou augmentation de la fréquence cardiaque de base, décélérations prolongées…, l’équipe médicale présente pourrait faire d’autres examens complémentaires tels que : oxymétrie de pouls fœtal, électrocardiogramme fœtal sans oublier le PH au scalp.

 

Leave a Reply