Gynécologie

Péridurale: les risques à ne pas ignorer

La péridurale, en plus des risques peut présenter certains effets secondaires parmi lesquels:

  • la fièvre
  • la douleur: la douleur après une péridurale est présente au dos. Elle ne dure que quelques jours
  • les nausées et vomissements, les démangeaisons,
  • la dysurie (difficulté à uriner): la péridurale affecte les nerfs environnants de la vessie
  • une hypotension artérielle.

Les risques de la péridurale

1- Risque de lésions nerveuses permanentes/ Risque de paralysie

La péridurale peut entraîner une perte permanente ou temporaire de sensation dans le bas du corps. Cette perte peut conduire à une paralysie.

Cela peut survenir suite à une injection accidentelle de certains médicaments dans le cathéter péridural,  un saignement dans la région épidurale, des dommages directs à la moelle épinière causés par l’aiguille ou le cathéter péridural.

2- Risque d'infection:

Une infection peut survenir à la suite d’une péridurale.

3- Risque d'épilepsie

La crise d’épilepsie se manifeste généralement par des tremblements ou des convulsions suite à une activité électrique anormale dans le cerveau.

Elle survient à la suite d’une péridurale si l’analgésique pénètre dans la veine.

4- Risque de difficulté à respirer

Elle peut engendrer un respiration lente ou autres problèmes respiratoires.

5- Risque de violents maux de tête

Les violents maux de tête peuvent survenir en cas de fuites de liquide céphalo-rachidien (si l’aiguille épidurale perfore accidentellement la membrane recouvrant la moelle épinière et que du liquide s’en échappe).

Il est à noter que ces risques ne surviennent que dans de rares cas.

Péridurale et accouchement: Attention à ces 2 effets

La péridurale pourrait également avoir un impact sur le déroulement de votre accouchement.

Elle peut entraîner:

  • un ralentissement de la deuxième phase du travail d’accouchement:

La péridurale peut avoir cet impact si elle est posée avant la phase active du travail d’accouchement.

  • un besoin d’assistance à l’expulsion fœtale:

Vous serez dans l’incapacité de pousser en cas de péridurale. La femme enceinte sous péridurale aura donc besoin d’aide pour pousser son bébé : cela peut passer par l’utilisation d’un forceps ou autres techniques.

  • un risque de souffrance fœtale

Vous ne devez pas vous inquiéter. En effet, votre bébé sera étroitement surveillé durant toute la période du travail d’accouchement

Accoucher sans péridurale: Comment y parvenir ?

Il est tout à fait possible d’avoir un accouchement sans péridurale.  Cependant, il est nécessaire d’être bien préparée.

Vous rêvez d’un accouchement sans péridurale ? Nous pouvons vous y aider! Cela passe par nos cours de préparation à l’accouchement en ligne.

Pour en bénéficier, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Accouchement sans péridurale: Témoignage

La douleur de l’accouchement me faisait peur, j’avais décidé d’avoir recours à une péridurale. Mon époux m’a conseillé de tenter d’y aller sans péridurale, mais c’est moi qui avait le dernier mot. Lorsque je suis tombée sur les cours de préparation à l’accouchement en ligne de la plateforme Ma Sage-femme Consulting, je me suis dis pourquoi pas essayer.

En plus ces cours disaient nous permettre de vivre un accouchement merveilleux. J’y ai participé, j’ai posé toutes mes questions. Le cours était tellement explicite, facile à comprendre et à retenir.

Puisque c’était mon premier accouchement, ce jour j’avais refusé la péridurale car je voulais mettre en pratique tous les éléments appris au cours et vraiment je ne regrette rien à ce jour.

Mon accouchement était tout simplement merveilleux, je ne savais pas qu’il était possible de vivre un accouchement sans douleur sans passer par la péridurale.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 3 =