Examens et consultations durant la grossesse

Les différentes prises de sang durant la grossesse

La période de  grossesse est ponctuée d’examens d’analyse sanguine. L’analyse de ceux -ci permet d’identifier les éléments susceptibles d’affecter le bon déroulement de la grossesse.

 

Les prises de sang à réaliser avant la conception

Il est important de faire un dépistage de la toxoplasmose et de la rubéole bien avant de contracter une grossesse.

Les tests de la syphilis et de l’hépatite B doivent également être réalisés, sans oublier le test du VIH/SIDA.

La 1ère prise de sang pour confirmer la grossesse

En dépit du test de grossesse urinaire qui s’est avéré positif, il est également important de faire un test de grossesse sanguin afin de confirmer une probable grossesse.

Le test de sanguin de grossesse consiste à doser l’hormone secrétée par l’embryon après la nidation dans l’utérus,  la β-HCG qui est l’hormone de grossesse.

Son dosage sérique fournit deux indications : l’existence d’une grossesse et sa bonne progression en fonction de l’évolution quantitative du taux.

Les prises de sang du 3è mois de grossesse

Au 3è mois de grossesse, lors de la consultation prénatale, la sage-femme ou le gynécologue  délivrera une ordonnance pour réaliser un certain nombre d’autres  analyses de sang en laboratoire. Ces examens sont entre autres :

  • Détermination du groupe sanguin et du facteur rhésus

Ils doivent obligatoirement être déterminés afin de prévenir une incompatibilité fœto-maternelle. De plus, ils sont très importants en cas de probable transfusion sanguine pendant l’accouchement.

A lire : L’incompatibilité fœto-maternelle

  • Recherche d’anémies et de carences

L’analyse de sang comprend aussi la  numération formule sanguine, permettant de prévenir une anémie chez la maman nécessitant un  régime plus riche en fer.

  • Dépistage de la trisomie 21

Ce dépistage doit être réalisé entre 11 semaines d’aménorrhée et 13 semaines d’aménorrhée + 6 jours. Il permet d’évaluer le risque de trisomie 21.

  • Immunisation contre certaines maladies

 

 

Plusieurs sérologies sont réalisées, à l’instar de :

    • la rubéole : bien qu’elle soit une maladie bénigne chez l’enfant, elle demeure dangereuse pour le fœtus jusqu’au 3ème mois révolu.

A lire : La rubéole chez la femme enceinte

    • la toxoplasmose qui n’est pas sans conséquence sur le fœtus car elle peut provoquer des complications.

A lire : Toxoplasmose et risques chez le fœtus

    • la syphilis: si elle n’est pas rapidement prise en charge, pourrait se transmettre à son fœtus. Le dépistage est donc important.
    • le VIH. Le dépistage précoce permet une prise en charge précoce  en cas de résultat positif. Le traitement rétroviral permettra ainsi de réduire les risques de transmission du virus de la mère au bébé
    • L’hépatite C : il n’est obligatoire que chez des femmes ayant eu dans le passé des transfusions sanguines ou des tatouages et des piercings qui ont pu être réalisés dans des conditions d’hygiène non satisfaisantes.

Les prises de sang du 5è mois de grossesse

Au 5è mois de grossesse, le dépistage de diabète gestationnel est prescrit chez ces femmes ayant des antécédents de gros bébés, de macrosomie fœtale ou encore de diabète.

Les prises de sang du 6è mois de grossesse

Durant ce 06è mois de grossesse, les examens sanguins suivants sont effectués :

  • Sérologie de l’hépatite B 

En cas de sérologie positive à l’hépatite B, il se pose un risque de transmission du virus de la maman au bébé au moment de l’accouchement ou de l’allaitement maternel. Bébé devra donc avoir un traitement à la naissance qui associe la vaccination classique à l’injection d’immunoglobulines spécifiques anti hépatite B.

  • Recherche d’anémies et de carences : à travers la NFS (numération formule sanguine) pour rechercher une probable anémie

C’est au travers ces prises et analyses sanguines que l’on détecte des anomalies ou des problèmes de santé, ce qui permet une prise en charge rapide pour un meilleur développement du fœtus. Il est donc important de respecter les consignes de votre sage-femme ou gynécologue durant votre grossesse.

Les prises de sang du 7è, 8è, 9è mois de grossesse

La numération formule sanguine est nécessaire durant ce dernier trimestre de grossesse. Dans certains cas, le contrôle des RAI, devrait également être effectué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 9 =