Assistance à la procréation

Quelques astuces pour booster la fertilité

Voici quelques éléments qui peuvent contribuer au boost de votre fertilité. C’est un processus qui peut s’étendre sur une période plus ou moins longue. 

De ce fait, les méthodes et techniques ci dessous doivent être mises en pratique sur plusieurs mois.

1- Chez la femme

Bien faire les rapports sexuels

Vous devez faire des rapports sexuels tous les 2 ou 3 jours et bien plus au cours de la période d’ovulation. C’est pendant cette période que vous avez de fortes chances de tomber enceinte.

Pour déterminer votre période d’ovulation, c’est simple. Il vous suffira d’enlever 14 jours à la durée totale de votre cycle et le.jour qui reste sera considéré comme votre jour d’ovulation. A cette date, ajoutez 2 jours avant et 3 jours après.

En exemple: si votre cycle menstruel a une durée de 30 jours, vous enlevez 14 jours. Il vous en  reste 16. Sachez que votre jour d’ovulation sera le 16e jour et vous n’aurez qu’à mettre 2 jours avant et 3 jours après ce 16e jour.

Cependant, ceci n’est valable que pour les cycles réguliers.

Détoxifiez votre organisme

  • En buvant Beaucoup d’eau
  • Réduisez votre consommation d’alcool

La consommation de plus de 14 verres d’alcool par semaine  de façon réguilière réduit considérablement le pouvoir de fertilité. Il est conseillé de se limiter à 7 verres. Par ailleurs, vous ne devez pas être sous traitement médicamenteux.

  • Abandonnez le tabac

La consommation de tabac réduit le  nombre des ovocytes, et le  taux d’implantation des embryons chez la femme. Chez l’homme, elle réduit la mobilité des spermatozoïdes. Ceux-ci   auront plus de mal  à se déplacer lors du processus de fécondation.

  • Réduisez la caféine dans votre alimentation

La caféine inhibe les contractions des muscles dans les trompes de Fallope, ce qui empêche l’ovule de migrer.

  • Réduisez la consommation des aliments en conserve en raison du bisphénol A qui réduit le pouvoir de fertilité.

Pour en savoir plus sur le bisphénol A, cliquez sur le lien suivant: Bisphénole A, quels sont les risques sur la santé ?

 

Evitez le stress

Le stress bouleverse énormément l’équilibre hormonal, ce qui empêche la bonne sécrétion des hormones pendant la période d’ovulation.

Pratiquez une activité sportive

Par ailleurs, il ne faut pas le faire à l’excès. Une activité sportive en trop pourrait entraîner chez certaines personnes des troubles du cycle menstruel.

Alimentez vous correctement et contrôlez votre poids

Si vous êtes obèse,  réduisez votre poids afin d’augmenter vos chances car l’obésité altére la qualité de vos ovocytes.

2- Chez les hommes

Voici quelques conseils à mettre en pratique. 

  • Vous ne devez pas porter des vêtements trop serrés.  Les testicules doivent être à la bonne température soit 34 °C. La peau qui les entoure est très fine et sensible aux variations de température. La moindre augmentation de cette température réduit la qualité et la quantité de spermatozoïdes produites et peut être source d’infertilité.
  • Les hommes doivent éviter de poser  régulièrement l’ordinateur portable sur les genoux et d’éviter également de mettre le téléphone dans la poche. Les ondes libérées par ces appareils diminuent la mobilité des spermatozoïdes
  • Réduire la consommation de l’alcool. En effet,  l’alcool diminue la qualité, la production et la concentration des spermatozoïdes, en plus d’altérer la libido
  • L’obésité et le surproids affectent la sécrétion de la testostérone, l’hormone qui commande la fabrication des spermatozoïdes et agit sur leur mobilité. La concentration en spermatozoïdes baisse de 10% chez les hommes en surpoids par rapport à ceux de poids normal.

 

Le couple doit  faire un examen preconceptionnel. Il s’agit d’un examen durant lequel le médecin recherchera les facteurs qui peuvent entraver votre fertilité et saura les prendre en charge.

Leave a Reply