Allaitement maternel,  Blog

Quelques conseils pour un meilleur déroulement de l’allaitement maternel

L’allaitement maternel offre un effet protecteur immédiat. Notamment contre les infections gastro-intestinales, respiratoires. Découvrez quelques conseils pour un meilleur déroulement de l’allaitement marternel.

1-Importance de l’allaitement maternel

Il offre aussi un effet protecteur longue durée, dans la prévention des allergies et du cancer du sein pour la mère. Cet effet est optimisée grâce à sa durée et son exclusivité.

De plus, les contre-indications médicales sont rares. Même pour les femmes qui fument, l’allaitement reste le meilleur choix et n’empêche pas l’utilisation de substituts nicotiniques.En outre, peu de médicaments sont contre-indiqués avec l’allaitement maternel.


2- Quelques conseils pour un meilleur déroulement de l’allaitement maternel

  • Une bonne position est nécessaire pour obtenir une tétée efficace et non douloureuse.

Installer vous confortablement (soit en position allongée, sur le dos ou le côté ou assise). Tourner le bébé complètement face à vous. L’oreille, l’épaule et la hanche doivent être alignés sur une même ligne. La tête du bébé est dans l’axe de son corps, légèrement inclinée en arrière pour que le mamelon pointe vers le palais. Pas d’appui derrière la tête.

  • Il faut stimuler la lèvre supérieure du bébé avec le mamelon.

Cela l’incite à basculer sa tête en arrière et ouvrir grand la bouche. Le rapprocher du sein au maximum pour maintenir cette position.

  • La prise du sein est asymétrique, avec plus d’aréole en bouche au niveau du menton.

Celui-ci est enfoui dans le sein, et la lèvre inférieure bien ourlée. Il faut poser la lèvre supérieure sur le sein et le nez est dégagé naturellement.

  • Ne cherchez pas, avec le doigt, à dégager le nez de votre bébé “pour qu’il puisse respirer“.

Les bébés savent trouver la bonne position pour téter et respirer en même temps. Par contre, en tirant sur le sein pour dégager le nez de l’enfant, vous risquez de blesser votre mamelon.

  • Vous ne devez pas masquer l’odeur de l’aréole.

L’odorat est pour lui un repère essentiel. Une douche par jour avec un savon neutre suffit à l’hygiène des seins.

  • Le biberon de complément pose problème.

L’effort à faire pour téter une tétine de caoutchouc est beaucoup plus faible. De plus, la position de la bouche sur la tétine n’est pas du tout la même que sur le mamelon. L’enfant qui boit au biberon n’apprend donc pas à développer une tétée efficace surle sein.

  • Eviter de consommer de l’alcool pendant l’allaitement. Si vous consommez un verre, sachez que l’alcool passe dans le lait en même quantité que dans votre sang.

Il n’y a pas de règle à respecter sur le nombre de tétées quotidiennes. Certains bébés se suffisent de 06 tétées dès les premiers jours, d’autres en demanderont 12, voire plus.