Grossesse

Des saignements en début de grossesse : normal ou pas?

Le début de grossesse renvoie aux trois premiers mois de grossesse.Les causes les plus graves de saignements sont:

  • la fausse-couche,
  • la grossesse extra-utérine
  • et la grossesse molaire.

Elles conduisent à l’arrêt de la grossesse. Pourtant, elles ne sont pas les seules.

Il en existe des causes totalement bénignes, donc, inoffensives.

Le saignement peut être en grande quantité ou sous forme de spottings.

Les spottings de petits saignements, qui peuvent survenir en début de grossesse sans que cela ne soit grave ou pas. Il est donc cependant important de consulter face à tout saignement afin de détecter au plus tôt une complication nécessitant une prise en charge rapide.

Dans quels cas les saignements surviennent lors de la grossesse?

1-La nidation

Ce saignement survient  lorsque l’œuf s’implante dans la muqueuse utérine (environ 7-8 jours après la fécondation). 

Ce qui entrainerait dans certains cas de très légers saignements. Pas d’inquiétude, car Ils n’ont aucune incidence sur la bonne évolution de la grossesse.

2-La fausse couche

La fausse couche se manifeste généralement par des pertes de sang accompagnées de douleurs dans le bas-ventre, plus ou moins tardivement dans le courant du premier trimestre.

A lire : Symptômes de fausses couches

3-Les règles anniversaires

Si les saignements ont lieu à la date prévue des règles alors que la grossesse a débuté, on parle de « règles anniversaire ». Il s’agit de saignements peu importants, n’entrainant aucune douleur.

4- Une grossesse extra-utérine (GEU) :

Le développement de l’œuf se fait hors de la cavité utérine, ceci généralement dans la trompe utérine, plus rarement au niveau de l’ovaire, dans la paroi abdominale ou dans le col utérin.

Elle se manifeste généralement par des pertes de sang noirâtres pouvant survenir avant la date présumée des règles (et pouvant être prises pour des règles). Ensuite, de vives douleurs dans le bas ventre.

La grossesse extra-utérine nécessite une prise en charge rapidement par traitement médicamenteux ou chirurgical pour éviter que la trompe ne soit définitivement endommagée.

5-Saignement post-coïtal

Un saignement pourrait survenir après un rapport sexuel. En effet, durant la grossesse, le col de la femme enceinte est fragile et au moindre toucher du col, un léger saignement pourrait surgir.

6- Hématome décidual (ou décollement placentaire partiel)

L’hématome décidual survient généralement au moment de la nidation. Au moment ou le trophoblaste (futur placenta) se décolle un peu et entrainant ainsi la formation d’un hématome pouvant entrainer de petits saignements bruns.

7- Une grossesse molaire (ou môle hydatiforme)

La grossesse molaire, grossesse non évolutive, se caractérise par un développement anormal du placenta sous forme de kystes avec absence de l’embryon. La grossesse n’est donc pas évolutive.

A lire : Grossesse molaire

Les signes avant coureurs de saignement durant le début de grossesse

Chez toute femme enceinte présentant des saignements vaginaux en début de grossesse, les symptômes suivants sont préoccupants :

  • Douleurs abdominales aiguës qui s’aggravent lorsque la femme bouge ou change de position
  • Fièvre, frissons et pertes vaginales contenant du pus mêlé à du sang
  • Évanouissements, étourdissements ou accélération du rythme cardiaque (symptômes qui suggèrent une tension artérielle très basse)
  • Perte de grandes quantités de sang, ou de sang contenant des tissus ou de larges caillots.

En présence de ces signes ou de saignement, il est recommandé de se rendre rapidement à l’hôpital pour une éventuelle prise en charge.

Leave a Reply