• Blog,  Grossesse pathologique

    La grossesse molaire

    Encore appelée mole hydatiforme, la grossesse molaire est une complication rare qui apparaît au moment de la conception. Dans ce cas, l’œuf fertilisé possède une anomalie chromosomique qui empêche sa viabilité. 1 – Les types de grossesse molaire L’on distingue 02 types de grossesses molaires : a – La grossesse molaire complète  C’est lorsque l’œuf fertilisé n’a aucun chromosome de la mère, mais qu’il contient 02 copies du père. En d’autres termes, c’est une fécondation entre un ovule anucléé (sans noyau, donc sans matériel génétique) et un ou deux spermatozoïdes haploïdes (contenant un seul exemplaire de chaque chromosome). Ici, la grossesse n’a pas d’embryon mais juste  le placenta qui se développe…