Blog

Tout savoir sur l’oligoamnios

L’oligoamnios correspond à un volume insuffisant du liquide amniotique. C’est une pathologie qui peut entraîner des complications chez la future maman et le fœtus pendant la grossesse.

Le liquide amniotique est le liquide qui entoure le fœtus dans l’utérus. Le liquide et le fœtus sont contenus dans des membranes appelées sac amniotique.

1- Quels sont les facteurs favorisants l’oligoamnios ou volume insuffisant du liquide amniotique ?

Cette diminution du liquide amniotique peut être causée par différents facteurs :

  • les grossesses post-terme
  • Les malformations foetales
  • Les retards de croissance intra-utérins
  • les insuffisances utéro-placentaire (pré-éclampsies, hypertensions chronique, décollements placentaires)
  • la prise de certains médicaments.

La prise de certains médicaments, tels que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC, y compris l’énalapril ou le captopril), au cours des 2e et 3e trimestres, peut entraîner une quantité insuffisante de liquide amniotique.

Ces médicaments sont généralement évités durant la grossesse. Cependant, dans de rares cas, ils sont utilisés pour traiter une insuffisance cardiaque sévère.

La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS, comme l’ibuprofène) en fin de grossesse peut également entraîner une diminution de la quantité de liquide amniotique.

2 – Comment détecter un oligoamnios ?

De prime à bord, cette pathologie ne se manifeste pas par des symptômes chez la future maman. L’on pourrait remarquer la taille de l’utérus plus petite que la normale à certaines dates précises de la grossesse. Les mouvements fœtaux ne sont pas en reste car ils peuvent être nettement réduits.

Dès lors, trois examens permettent de diagnostiquer l’oligoamnios. Nous avons entre autres :

a- La mesure échographique 

Elle consiste  à mesurer l’index du liquide amniotique. Un examen échographique complet est régulièrement prescrit pour repérer d’éventuelles malformations fœtales.

Si l’examen échographique complet indique un risque de malformations fœtales ou d’insuffisances utéro-placentaire, des tests complémentaires sont réalisés.

Parmi ces tests complémentaires, nous avons :

  • une amniocentèse plus un caryotype (examen qui détecte les anomalies chromosomiques chez le foetus) peuvent être réalisés.

À l’aide d’une échographie de Doppler, les médecins évaluent l’artère ombilicale pour repérer les insuffisances utéro-placentaire et les croissances intra-utérins.

3 – Quelles sont les différentes complications liées à l’oligoamnios ?

Une quantité insuffisante de liquide amniotique ou oligoamnios peut également provoquer des complications. On peut citer:  :

  • Des malformations fœtales,si le fœtus est comprimé, la quantité de liquide est fortement réduite. Ce qui peut entraîner des malformations des membres, un nez aplati, un menton fuyant et d’autres problèmes.
  • Le syndrome de Potter. Ici, les poumons du fœtus peuvent ne pas se développer normalement. Ils sont immatures et difformes.
  • Un retard de croissance fœtal.
  • Un décès fœtal.
  • Une baisse des mouvements actifs fœtaux .

4- En quoi consiste les prise en charge d’un Oligoamnios ?

Il est important de mettre en application les mesures suivantes :

  • Échographie pour suivre le développement du fœtus et mesurer le niveau de liquide amniotique.

Toutes les quatre semaines, la femme enceinte effectue une échographie afin de surveiller l’indice de liquide amniotique et la croissance de son bébé. Cependant, si la croissance du foetus est plus lente que la normale, cet examen est réalisé toutes les deux semaines.

Une fois par semaine, un suivi régulier de l’indice amniotique est nécessaire pour vérifier s’il continue de diminuer.

  • Suivi du rythme cardiaque du fœtus
  • Traitement de toute affection sous-jacente
  • Parfois, drainage du liquide amniotique
  • Accouchement

En cas de quantité insuffisante de liquide amniotique, la plupart des spécialistes recommandent généralement un accouchement entre la 36e et la 37e semaine, selon l’état de santé du fœtus.

Leave a Reply